Menu
   Réflexions
   Divers
   Write-Ups
   Aides de jeu

Initiation

Vie du site
Portail rapide
Voir aussi
  • Le Monde du Jeu 2002
  • Le Monde du Jeu 2003
  • Le Monde du Jeu 2004
  • Le Monde du Jeu 2005
  • Gencon 2006
  • Gencon 2007
  •  

    Compte-rendu Salons : Gencon 2006
    par Ishar le 25 avril 2006

    Et voilà ! La première édition française de la GENCON est terminée. Si notre version nationale n'a rien de comparable avec la version U.S. en termes de taille, elle offre en revanche une ambiance conviviale loin, très loin du bruit du Monde du Jeu.

    Car si le prix d'entrée est aussi élevé, ici c'est tout confort. Ni jeux vidéos ni manga ne viennent s'approprier l'espace géographique et sonore, ce qui est déjà un gros plus. Une quinzaine de salles de réunion isolent par ailleurs quelques parties de jdr au calme. Et dans la catégorie des petits plus bien pratique, citons les toilettes nombreuses ET gratuites ou encore les fontaines d'eau fraiche ( !). Bref, tout pour jouer et encore jouer dans de bonnes conditions.

    Cette orientation rendrait jusqu'ici la Gencon complémentaire que plus concurrente du Monde du Jeu et laisse supposer que les deux peuvent très bien coexister. Sauf que... Déjà, il y a Asmodée. Le co-organisateur de la Gencon a en effet toujours été absent du Monde du Jeu, provoquant un vide palpable dans un salon autant orienté effets d'annonce et nouveautés que le MdJ. D'autant que contre toute attente, la GENCON aura elle aussi apporté son lot de nouveautés alléchantes ! Citons entre autre : les derniers suppléments pour Qin et Vermine, un prototype de la VF de Shadowrun 4e édition, et surtout deux nouveautés chez les suisses de 2d Sans Face, Nightprowler 2e édition, attendu de longue date, et Tigres Volants, un jeu de SF déjantée. Au final, seule la 3e édition du Livre des 5 Anneaux répondait absente...

    Oui, cette GENCON a eu des défauts. Le système de préinscription aux parties semble inefficace, de nombreux inscrits n'étant finalement pas venus. Les salles de jeux n'ont pas été réparties à l'avance, si bien qu'au moment de démarrer les séances, on a vu des MJ courir dans tous les sens à la recherche d'une place. Rien que des défauts de jeunesse qui n'ont pas entaché la bonne marche du week-end et qui devraient facilement être corrigés pour la prochaine édition.

    La GENCON 2006 fut vraiment un beau salon que les organisateurs ont réussis à remplir d'une bonne humeur rafraichissante. Chapeau donc ! Mais après ? En l'état, s'il fallait choisir entre un Monde du jeu fagocité par un mercantilisme pénible et la Gencon, le 2e l'emporterait les doigts dans le nez. Mais combien de salons sont venus en remplacer un autre devenu trop commercial, pour finir par devenir lui même irrécupérable et être à son tour remplacé ? N'y a-t-il vraiment pas la place en France pour deux événements de ce type ? Réponse en fin d'année avec le Monde du Jeu 2006 !

    Version Imprimable